Alcyone

Céyx, fils de Lucifer, a épousé Alcyone, fille d’Eole. Céyx est troublé par la mort de son frère Daedalion et veut aller voir un oracle pour mieux comprendre ce qui s’est passé. Son épouse, avec un pressentiment tout féminin, le supplie de ne pas y aller, ou au moins de l’emmener avec lui, mais elle n’obtient pas gain de cause, il lui promet juste de revenir avant deux mois.

Et voilà Céyx embarqué mais très vite pris dans une tempête formidable qui a vite fait de faire sombrer le navire. Ni le père, ni le beau-père de Céyx n’interviennent pour le sauver et il périt ainsi que tout l’équipage. Pendant ce temps, Alcyone s’inquiète et prie Junon pour assurer une croisière tranquille à son époux.

Malgré ses prières, elle se retrouve à implorer la déesse pour un mort, ce qui ne se fait pas : cela indispose les dieux invoqués et empêche le défunt de rejoindre les Enfers. Facilement excédée par les manquements aux usages, Junon décide de la faire prévenir et elle mandate Iris pour aller voir le Sommeil qui habite chez les Cimmériens, dans une caverne à la limite du monde, comme tous ces êtres un peu monstrueux (par ex la Faim). Le Sommeil, fils  de la Nuit et frère de la Mort, vit entouré des Songes chimériques, de Phatasos (le rêve) et de Phobétor (le cauchemar) et ne se déplace pas ; il envoie Morphée, capable de toutes les transformations. Morphée prend les traits de Céyx et apparaît en songe à Alcyone pour lui demander de le laisser partir.

Au réveil, Alcyone éplorée se rend au rivage et y découvre le cadavre de son cher et tendre. De la digue où elle se trouve, elle se jette dans l’eau, se se transforme en oiseau au cri plaintif, et vole vers son époux pour l’embrasser. Les dieux émus transforment aussi Céyx en oiseau, le couple fera son nid sur l’eau et, 7 jours par an, les vents s’arrêtent pour leur permettre de couver leurs œufs. Les alcyons sont un symbole de fidélité conjugale.

Le plongeon est aussi né d’une légende. Esaque, frère d’Hector et fils de Priam, est élevé à la campagne et ne supporte pas la vie de la ville. Il tombe amoureux de la nymphe Hespérie, fille de Cébrène, et la guette. Un jour, il la surprend sur le rivage et la nymphe s’enfuit effrayée. Il la poursuit, mais elle est piquée par un serpent et meurt ! De désespoir, il se jette dans la mer mais Thétis, déesse marine, est prise de pitié et le transforme en oiseau avant qu’il ne s’écrase dans l’eau. Pas content de son sort, il replonge en permanence sans réussir à se noyer…

D’après Les Métamorphoses d’Ovide

Ovide est un auteur latin, j’ai donc pris les noms romains qui peuvent différents en grec :
Junon = Héra