Turner et ses peintres

Joseph Mallord William Turner (1775-1851) est surtout connu pour ses peintures embrumées qui font penser aux impressionistes, l’expo du Grand Palais donne à voir l’étendue de son talent.

La mode n’est pas aux expos monothématiques, monographiques ;  celle-ci confronte Turner à ses maîtres, ses inspirateurs et ses contemporains, cela permet de voir pas mal d’oeuvres variées.

Turner s’est beaucoup inspiré de Claude Gellée, dit le Lorrain, et ce tout au long de sa carrière, toutefois, je préfère l’original… Turner n’excelle pas dans les représentations de personnages mais ses paysages sont magnifiques, la plupart sont dans le style de Gainsborough, j’ai bien du mal à différencier les 2 peintres.

Un autre inspirateur est Rembrandt, celui de la dernière période. Turner peint quelques oeuvres dans ce genre, où le trait est assez flou, les couleurs saturées, c’est assez surprenant et en même temps très moderne (presque fauve, certaines m’ont fait penser à Dufy ou Derain).

L’expo offre peu de toiles de sa manière la plus connue (celles que l’on peut voir à la Tate Britain), c’est dommage mais nous avons découvert une oeuvre différente de l’idée que nous en avions.