Circé

Circé est fille du titan Hélios. C’est la sœur (ou la fille) du roi Eétès, père de Médée, magicienne comme elle ; on l’a vue amoureuse de Glaucus dans l’histoire de Scylla. Voici deux autres épisodes de sa vie.

Picus

Picus, fils de Saturne, règne sur l’Italie ancienne, qui s’appelait alors Ausonie. Beau jeune homme, toutes les nymphes, les Dryades, les Naïades, soupirent après lui mais une seule l’intéresse : Canente, fille de Janus. Canente est d’une grande beauté et tire son nom de son amour du chant. Dès qu’elle est en âge de convoler, elle épouse Picus et ils vivent à Laurente, ville mythique du Latium. Faunus naît de cette union.

Un jour que Picus part chasser le sanglier, il croise la route de Circé qui en tombe aussitôt éperdument amoureuse. Elle lui fait suivre un sanglier imaginaire et l’attire au milieu des bois pour lui avouer sa passion. Picus, amoureux fidèle, refuse une aventure extraconjugale et la repousse. L’amoureuse outragée lui promet qu’il ne reverra pas son épouse et le touche de sa baguette. Picus s’enfuit et s’étonne de devenir léger, il voit des plumes lui recouvrir le corps. Son plumage est rouge comme la chlamyde dont il est revêtu, la fibule d’or qui la retient forme devant son cou une couronne fauve ; il est devenu pivert.

Les compagnons de Picus trouvent Circé et lui reprochent d’avoir faut disparaître leur roi. De colère, elle répand autour d’elle des poisons, évoque la Nuit, le Chaos ; le sol se couvre de serpents, les roches saignent et les chasseurs sont saisis d’effroi. Circé les touche alors et les transforme en bête sauvages de différentes espèces.

Canente envoie chercher son époux disparu, elle pleure et s’arrache les cheveux et parcourt tout le Latium pendant six jours et six nuits. Le Tibre la voit s’affaisser sur sa rive, épuisée, et son corps s’évanouit en brumes légères.

Ulysse

Histoire de l’Odyssée reprise par Ovide, racontée par un des compagnons d’Ulysse qui croise l’équipage d’Enée.

Le roi Eole, fils Hippotès, règne sur les côtes de Toscane et garde les vents prisonniers dans une outre. Lorsque Ulysse vient le voir, il lui offre cette outre comme signe d’amitié. Les marins d’Ulysse, un peu jaloux, veulent prendre un part de butin alors qu’ils arrivent tout près de leur but. Ils ouvrent cette outre, les vents se déclenchent et les repoussent. Ils combattent le roi de Lestrygon, Antiphate, qui coule une partie de la flotte et ils arrivent sur le rivage de Circé. Un peu échaudés par les aventures précédentes, les marins envoient une délégation au palais. Elle croise des loups, des ours et des lions doux comme des agneaux (les compagnons de Picus) et rencontre la belle Circé, entourée de nymphes et de Néréides qui trient et pèsent des fleurs et des plantes. Circé offre à boire à la troupe et aussitôt ils ont des soies qui leur poussent sur le corps, ils se mettent à grogner et se transforment en pourceaux. Euryloque avait refusé de boire, il court alerter Ulyse. Celui-ci est protégé par une plante offerte par Mercure et, quand Circé veut lui offrir à boire, il tire l’épée, lui fait peur et obtient la grâce de ses compagnons, après avoir couché avec elle.

Revenus à sa forme humaine, la bande reste sur place 1 an et profite des merveilles du lieu avant de repartir.

D’après Les Métamorphoses d’Ovide