Ben voyons !

Encore un foutage de gueule écolo ! La Poste nous a déjà pris pour des andouilles avec son timbre vert, mon cinéma local adopte la même attitude.

Sous prétexte d’une « démarche de développement durable », on nous annonce que les programmes ne seront à disposition que sur internet et par mail au lieu d’être envoyés par courrier. Cela ressemble diablement à une mesure d’économie, sans doute justifiée mais pas assumée.

C’est vrai que le politiquement correct interdit de parler de crise, récession, économies, rigueur, autérité…  c’est plus vendeur de parler d’écologie.

Et que dirait Zazie du développement durable ?