Pomone et Vertumne

Pomone est une Hamadryade (nymphe des arbres) passionnée par les jardins et les vergers et tire son nom du fruit. Jardinière hors pair, elle soigne ses arbres et les arrose, y consacre tout son temps et ne pense pas à l’amour.

Méfiante, elle interdit ses jardins aux dieux mâles et évite soigneusement les Satyres, les Pans et Silène ainsi que Priape, qui effraye les oiseaux voleurs de fruits.

Bien que très amoureux de Pomone, Vertumne est aussi banni. As du déguisement, il devient moissonneur avec des épis, émondeur avec une serpe, pêcheur avec un roseau, hommes tous aussi exclus du domaine de Pomone.

Un jour, il se déguise en vieille femme qui vient féliciter Pomone de ses jardins et de ses fruits. Elle remarque une vigne qui pousse dans un orme et fait remarquer que c’est grâce à ce mariage que les grappes sont belles et ne tombent pas par terre, soutenues par la vigueur des branches. La vieille lui conseille de se marier et de choisir Vertumne, le meilleur des dieux locaux, jeune, pas coureur et sérieux. Elle lui conseille de ne pas avoir un cœur de pierre comme Anaxarète.

Las, tous ces vains discours restent vains et Pomone ne change pas d’avis. Vertumne reprend alors son apparence et s’apprête à obtenir de force ce qu’il veut, mais la belle est séduite dès qu’elle le voit et en tombe amoureuse.

D’après Les Métamorphoses d’Ovide