Cipus

Après la mort de Romulus, des rois Sabins viennent au pouvoir, suivis de rois Etrusques. Le 7e et dernier est Tarquin le Superbe, chassé du pouvoir en 509, Rome est depuis une République. L’histoire de Cipus est brève, elle vient plutôt illustrer la haine des Romains pour la royauté et devait servir de message à César et Auguste.

Soldat de retour d’une campagne victorieuse, Cipus est bien surpris de se voir pousser des cornes. Il implore les dieux et leur fait un sacrifice. Un prêtre étrusque reconnait les signes d’un grand événement et lui annonce la royauté.

Loin de lui cette idée ! Il convoque le peuple et le Sénat romain, non sans cacher ses cornes sous une couronne de lauriers. Il fait un beau discours pour annoncer qu’un homme s’apprête à franchir les portes de la ville pour devenir roi et imposer des lois scélérates, faire des citoyens des esclaves. Bien sûr, il a empêché cela mais l’homme a un signe distinctif et il se révèle.

Le peuple est assez ébahi, mais les magistrats de la ville lui sont reconnaissants de ne pas être entré dans la ville et de ne pas les avoir assujettis, ils lui offrent un beau domaine à la campagne.

D’après Les Métamorphoses d’Ovide