180 degrés C

La blogosphère culinaire frémit depuis quelques jours : un nouveau magazine vient de paraître : 180°C des recettes et des hommes ! Ce n’est pas un simple magazine jetable mais un mook vendu en librairie, donc plus noble…

Il fallait bien que cette mode des gros volumes à mi-chemin entre le livre et le magazine, un rien connoté bobo, touche aussi ce domaine ; voilà, c’est fait avec cette nouvelle série semestrielle. L’objet est beau, jolie maquette, photos magnifiques et conjugue reportages et recettes. Il pourrait rester un produit classique et assez marketé : un grand chef, un vignoble, des produits de saison…

Côté pratique, il n’y a pas assez de douceurs pour me tenter et les recettes me semblent un peu trop sophistiquées, avec des produits impossibles à trouver dans un marché standard ; heureusement, il y a une recette de Patéis de nata proposée par Bernard Laurance.

Deux reportages passionnants sur un couple de cultivateurs dans une île bretonne et un facteur de comptoirs de bar complètent agréablement le sommaire et le côté caricatural et snobinard est gommé grâce au ton chaleureux et personnel des articles et je recommande le papier sur les excès du name droppping.