Marie

Ce n’est pas du tout la saison, mais je vais parler de Noël. En fait, de Marie qui a accouché ce jour là.

Dans les Evangiles, le récit se retrouve chez Luc : l’ange a annoncé à Marie qu’elle allait avoir un bébé, toute la famille part se faire recenser à Bethléem et comme tout est plein elle accouche dans une étable.

Les évangiles apocryphes donnent un peu plus de renseignements. Le protévangile de Jacques raconte que Marie a été hébergée au Temple pendant sa jeunesse (un genre de vestale ?) et qu’elle a été confiée à Joseph, vieillard qui a déjà des enfants. Alors qu’il s’est absenté un certain temps sur des chantiers, il rentre et trouve la gamine en cloque. Il est un peu mal car il doit rendre des comptes au clergé sur sa pupille ! Ils subissent une ordalie (ils vont dans le désert et en reviennent) et comme la culpabilité n’est pas prouvée, ils s’en sortent sains et saufs. Là aussi ils vont se faire recenser à Bethléem et se retrouvent dans une grotte, et voila pourquoi la crèche est dans une grotte !
La suite est un peu trash : ils font venir une sage-femme pour l’accouchement, elle constate que Marie est vierge. Après la naissance elle rencontre une copine et lui raconte, l’autre ne la croit pas et veut vérifier, et voilà qu’elle ausculte Marie qui est toujours vierge, après avoir accouché (ils ont fait une césarienne ?).

L’évangile de Joseph donne un peu moins de détails, juste que le Temple avait prévu de marier Marie à  Joseph, veuf déjà père de Jacques, et que Marie se retrouve enceinte à 15 ans. Le texte ajoute une précision sur le lieu de la naissance : le tombeau de Rachel, femme de Jacob et mère de Benjamin et Joseph, un moyen de rattacher à la tradition juive.

D’après Evangiles apocryphes en Point Sagesse, Seuil, présentés par France Quéré