Chocolat Menier

Le chocolat Menier est inscrit dans notre mémoire collective grâce à la petite fille de la pub. Cette marque existe encore dans le portefeuille de Nestlé mais elle est typiquement française.

L’entreprise Menier a été créée au XIXe par  le pharmacien Jean Antoine Brutus Menier et fortement développée par son fils Emile Justin et son petit-fils Henri. Les Menier ont assuré leur approvisionnement en achetant des plantations au Nicaragua et en ayant leur propre flotte, dont le Belem. Ils ont créé la tablette de chocolat (1836) et vont produire à la fin du XIXe 70 tonnes de chocolat par jour, plus grosse fabrique mondiale.

Les Menier s’installent à Noisiel en 1825 et créent une usine sur la Marne qui leur apporte la puissance nécessaire aux machines. Dans la mouvance du capitalisme paternaliste, les Menier créent une cité ouvrière et sont bien sûr maires de la ville, jusqu’en 1936. On retrouve Henri Menier au Québec, propriétaire de l’île d’Anticosti qu’il a transformé en réserve de chasse.

Henri meurt en 1913 et deux générations vont continuer à diriger l’entreprise mais Menier ne va plus innover, ou trop tard. Menier est acheté par Rowntree Makintosh (les Quality Street) en 1971, lui-même repris en 1982 par Nestlé.

A partir de cette période, l’usine ne produit plus mais Nestlé a effectué une très belle restauration du site et a mis en valeur un superbe patrimoine d’architecture industrielle.

L’architecte Jules Saulnier a remplacé un ancien moulin par le premier bâtiment à structure métallique apparente. Cette usine hydraulique enjambe la Marne et a trois turbines qui faisaient tourner les machines situées dans les étages supérieurs. Le bâtiment est superbe, avec une décoration de briques vernissées et de faïences. Le monogramme des Menier se retrouve dans le décor, dans les murs mais aussi dans les ferrures ou en motif des surfaces planes L’autre élément récurrent de décoration est la fleur de cacaoyer et la cabosse, chocolat oblige.

Un autre bâtiment a été construit au début du XXe. Là aussi, l’innovation architecturale est à l’honneur car le bâtiment est en béton armé, recouverte de parement de pierres et briques. Ce bâtiment est immense et malgré sa destination d’atelier, on est surpris par la richesse des décors et des finitions.

La cathédrale
La Cathédrale, ancien atelier

Le site se visite notamment lors des journées du Patrimoine.

<< Autres albums disponibles