Métronome

Décidément, j’ai un métro de retard ! A l’heure où Lorànt Deutsch présente son Hexagone, je me décide à lire Métronome. Ce live a eu un succès phénoménal, sans doute plus dû à la personnalité de l’auteur qu’à ses qualités intrinsèques.

Le style très familier de l’auteur (avec des remarques du genre c’est top !) m’a souvent donné l’impression d’avoir entre les mains le script du documentaire télé plutôt qu’un document historique. Deutsch nous offre une Histoire de France très traditionnelle, centrée sur des personnages marquants, j’ai eu le sentiment de retrouver mes livres de primaire, il ne manque que les encadrés roses de la leçon du jour !

L’auteur n’appartient certes pas à l’école des Annales mais le résultat est honnête, je ne comprends pas la polémique qui lui attribue une approche royaliste. D’accord il s’attarde sur les temps anciens et ne fait qu’évoquer la modernité de Paris, mais après tout, pourquoi pas ? J’ai plus été gêné par les imprécisions ou les raccourcis hasardeux…

Métronome se lit facilement, mais je dois avouer que j’ai préféré le lire par petits bouts car le style m’a passablement énervé. Toutefois, je trouve que c’est un livre plaisant car c’est visiblement l’oeuvre d’un passionné. C’est comme les collections de boites de Camembert, cela peut paraître ridicule mais derrière il y a la passion d’un bonhomme ! Deutsch a le mérite de vraiment aimer Paris, il nous donne envie de suivre ses traces, de nous promener dans la ville à la recherche de son histoire, et rien que cela mérite le respect.

Lorànt Deutsch – Métronome, l’histoire de France au rythme du métro parisien – Michel Lafon 2009