Pise

C’est sûr, la tour de Pise penche ! C’est même compliqué pour les photos car on a tendance à corriger l’angle. La tour n’est pas un monument isolé, c’est le campanile de la cathédrale qui est assortie d’un baptistère et d’un cimetière.

L’ensemble en marbre blanc (Pise est tout proche de Carrare) est construit dans un style roman particulier qui a essaimé en Italie, on parle du roman pisan. Contrairement à beaucoup d’ensembles religieux enserrés par des maisons, celui-ci est dégagé et forme la Piazza dei Miracoli qui ressort magnifiquement avec son parterre de gazon.

Pise a été une République maritime florissante au XIIe, elle a pu financer ces différents édifices pour montrer sa grandeur. La cathédrale est superbe avec les arcades aveugles de sa façade et les murs latéraux qui offrent une alternance de vert et blanc. L’intérieur a été complété au fil des ans, les plafonds baroques côtoient des mosaïques romanes.

La cathédrale et la baptistère ont tous les deux une chaire signée par Nicolo Pisano, ensembles sculptés d’une grande finesse.

Le campo santo est un cimetière fermé, de style gothique et orné de fresques malheureusement endommagées par les bombardements de la dernière guerre.

 

 

 

 

 

 

<< Autres albums disponibles