Etrusques, l’hymne à la vie

J’ai déjà évoqué les Etrusques mais cette expo très intéressante m’a ouvert de nouvelles perspectives et m’a aidé à mieux comprendre cette civilisation.

Le parcours est chronologique et thématique, il commence par de belles urnes cinéraires en forme de cabanes de l’époque villanovienne qui permettent d’introduire l’architecture : l’expo présente des fragments de toits et des statues superbes. Des urnes se retrouvent sur tout le parcours, toutes très belles et intéressantes et j’ai découvert que l’incinération est une coutume qui s’est prolongée, sans doute réservée aux élites.

La vie quotidienne est largement évoquée, au travers des techniques d’orfèvrerie, de poterie ou de métallurgie. Ainsi on peut voir de nombreux récipients et vases, des armes et un extraordinaire fermoir en or. En Italie, j’ai été surpris du nombre de vases grecs proposés dans les sections étrusques des musées ; effectivement, une grosse production d’amphores et de coupes a été faite exclusivement pour les Étrusques, certains artisans grecs se sont même installés sur place.

Plusieurs thèmes montrent l’intérêt de cette civilisation et sa spécificité. Les banquets, largement représentés dans les tombes de Tarquinia, sont extrêmement importants et justifient la place des nombreux objets de cuisine ou liés au vin. La place des femmes est tout aussi importante, et particulière dans le monde antique ; elles ont bénéficié d’une liberté qui a choqué les Romains qui leur ont fait une réputation peu flatteuse.

L’exposition termine sur les dieux et la conquête romaine, la plupart des divinités Etrusques ont leur équivalent gréco-romain, certains ont été adoptés par Rome comme Janus.

Après une aussi belle expo, je recommande le restaurant du musée Maillol qui offre une sélection de plats toscans (en hommage aux Étrusques) que grande qualité, avec un accueil très chaleureux !

Étrusques, un hymne à la vie – Musée Maillol, 18 septembre 2013 – 9 février 2014