Gênes

Longtemps, je n’ai connu de Gênes que l’autoroute étroite qui contourne la ville. Cette voie routière au trafic intense offre une alternance éblouissante de tunnels et débouche sur un immense escargot légèrement vertigineux, un grand plaisir de conduite sur la route des vacances !DSC04587

DSC04582

Cette fois, nous avons fait une halte dans la ville et j’en garde un souvenir mitigé car Gênes est le type même de ville qui a du mal à se mettre en valeur : la ville se niche au bord d’un port industriel dominé par les énormes paquebots de croisières et s’étale vers la montagne qui la domine alors que la vue sur la mer est bouchée par une rocade surélevée qui longe le port. Certes la ville est vivante, les vieux quartiers marins sont habités par une population bigarrée et offrent de beaux restes mais les rues étroites donnent une impression d’écrasement et les immeubles ne sont pas très entretenus.

DSC04474DSC04453

Gênes garde des traces magnifiques de son passé glorieux qui va du Moyen-Age au XVIIe siècle. Gênes fut une République Maritime, elle a vite écrasé Pise et a concurrencé Venise avant de connaître une période de déclin. Elle renaît à la Renaissance sous l’impulsion d’Andrea Doria et connait son apogée au XVIIe, période de la construction de palais baroques.

DSC04422

Les façades des immeubles de Gênes et de sa région sont souvent peintes de motifs décoratifs et architecturaux qui donnent beaucoup de caractère à ces bâtiments. La ville a gardé le tracé médiéval de ses rues étroites, bien qu’elles soient maintenant bordées d’immeubles imposants. Les nombreuses églises romanes ou baroques sont superbes et j’ai vu des décorations d’une richesse époustouflante. Il faut aussi se promener Via Garibaldi, voie ouverte au XVIIe et bordée des palais des « Rolli », attribués aux familles aristocratiques.

DSC04549

 

 

 

 

Autres albums photos [clic]