Muffins fruits rouges

Les anglo-saxons ont de drôles d’idées mais elles sont parfois savoureuses. Oublions la jelly qui offre des couleurs et des textures pour le moins suspectes, à moins d’être dans le voisinage de Fukushima, et concentrons-nous sur une pâtisserie individuelle servie au petit-déjeuner ou au goûter.

Et oui, vous avez deviné, il s’agit des muffins (fastoche, c’est le titre du billet !). Les muffins que l’on trouve dans le commerce sont parfois trop pâteux ou trop secs, cette recette donne un résultat top, moelleux, pas collant. Je l’ai trouvée dans le petit livre de Pascale Weeks dont j’ai déjà adopté la recette de carrot cake.

Dans un saladier mélanger 250 g de farine, 1/2 paquet de levure chimique, 100 g de sucre en poudre et 3 pincées de sel.

Dans un autre récipient, mélanger 25 cl de lait, 1 oeuf, 75 g de beurre fondu et ajouter cette mixture au mélange sec sans trop forcer, juste pour incorporer la farine. C’est typique de cette spécialité, il ne faut pas trop touiller et on peut la faire sans robot.

Enfin, ajouter 100 g de fruits rouges, voire un peu plus, et mélanger délicatement. Beaucoup de recettes parsèment simplement de quelques framboises, celle-ci est généreuse en fruits et peut se décliner en muffins framboises, myrtilles, mûres… Pour moi, cela a été fruits rouges pour utiliser un mélange qui restait dans le congélateur.

Verser la préparation dans des moules à muffins et enfourner dans four préchauffé à 200° pour 25 mn. Laisser refroidir et démouler.

J’aime mieux les petites formes qui donnent des mini-muffins, je trouve cela plus gourmand et les proportions donnent une vingtaine de petits muffins, ou une douzaine de gros.

Miam !