Catégories
Romans

La grâce des brigands

Véronique Ovaldé est décidément un auteur à suivre. Ce que je sais de Vera Candida m’avait enchanté, ce nouveau roman me plait tout autant et a un charme étonnant.

Maria Christina Väätonen est un écrivain à succès qui mène une vie assez cool quand un jour elle reçoit un appel de sa mère à qui elle n’a plus parlé depuis longtemps. Elle a fui sa famille et un bled perdu pour aller étudier et son départ en Californie lui a fait rencontrer des personnages tout à fait extraordinaires : son amie Joanne ; Claramunt, mentor, amant ; une chauffeur de taxi qui se fait appeler Judy Garland…

Maria Christina va retourner à Lapérouse et nous allons découvrir l’histoire de sa famille, son père mutique, sa mère bien allumée et sa sœur. Petit à petit, le livre révèle le passé, la cause de son départ et les sentiments assez ambivalents qui l’habitent.

Le roman parait assez simple au premier abord et peut sembler un peu plat mais il s’appuie sur un style très agréable, assez original et laisse un très bon souvenir de lecture.

Véronique Ovaldé – La grâce des brigands – L’Olivier 2013