Là-haut vers le nord

J’ai découvert Joseph Boyden avec son excellent roman Le chemin des âmes qui racontait l’histoire d’indiens Crees pendant la 1ère guerre mondiale.

Les nouvelles de ce live se passent à notre époque et se déroulent dans le nord de l’Ontario, principalement dans les réserves indiennes.

Boyden nous parle de vie quotidienne et de destins. Certains de ses indiens sont paumés, d’autres essayent de s’en sortir, mais tous subissent le poids d’une colonisation encore très présente. Les indiens survivent grâce aux subventions mais on leur interdit de continuer à vivre de façon traditionnelle et autonome. Les jeunes ont été enlevés à leur famille pour aller dans des pensionnats où ils n’ont plus parlé qu’anglais et ne savent plus communiquer avec leurs parents…

Boyden raconte avec tendresse et une certaine ironie, il montre que tout n’est pas simple. Il évoque aussi les rivalités entre peuples indiens, Crees, Ojibwés et Sioux, mais surtout il nous parle de personnages très vivants, victimes ou résistants. Certaines nouvelles donne un écho à d’autres et composent un roman raconté par les différents protagonistes, un peu comme Le quatuor d’Alexandrie.

Joseph Boyden – Là-haut vers le nord, traduit de l’anglais par Hugues Leroy – Albin Michel 2008

Enregistrer