Bûche clémentines spéculoos

C’est bientôt les fêtes, il est temps de tester le dessert du réveillon, et tant qu’à faire d’innover ! J’ai déjà eu du succès avec la bûche aux marrons, celle aux framboises pourrait faire l’affaire avec des fruits surgelés mais je ne suis pas entièrement satisfait de ma réalisation. L’impératif étant de proposer autre chose que du chocolat (il y en aura aussi), je viens de tester une recette chopée dans un ancien numéro de Régal.

Je suis assez satisfait du résultat, le test est passé avec succès ! La saveur de pain d’épices du biscuit se marie bien avec la clémentine et les zestes. Les clémentines confites avaient une légère amertume qui relève agréablement le goût du dessert.

Seul reproche : la quantité de crème est un peu faible, je n’en avait pas assez pour décorer l’extérieur. Je referai cette bûche avec un peu plus de garniture.

Le biscuit

4 oeufs, 120 g de sucre en poudre, 1 cc épices à pain d’épices (celles de Albert Ménès sont très bien équilibrées), 1 pincée de sel, 100 g de farine, 50 g de beurre fondu

Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre, les épices et le sel.
Incorporer  les blancs montés en neige en alternant avec la farine et le beurre tiédi.
Etaler la pâte sur une plaque recouverte d’un papier cuisson beurré.
Enfourner 10 minutes à 180°.
A la sortie du four, rouler le biscuit chaud dans son papier et laisser refroidir.

La crème

6 clémentines bio, 3 clémentines confites, 8 spéculoos, 200 g de beurre, 100 g de sucre glace, 2 jaunes d’œufs, 4 pincées de vanille en poudre

Zester 2 clémentines.
Fouetter le beurre mou et le sucre glace jusqu’à ce que le mélange soit crémeux.
Continuer à fouetter et incorporer les jaunes d’œufs (à température ambiante).
Parfumer avec les zestes et la vanille.

Le montage

Dérouler le biscuit, retirer le papier délicatement.
Presser les clémentines fraîches, découper en dés les clémentines confites et écraser les spéculoos.
Imbiber le biscuit avec le jus des 6 clémentines [edit ajuster éventuellement le nombre de clémentine pressées : il faut au moins 20 cl pour bien imbiber le biscuit, en deçà il reste un peu trop sec].
Étaler la crème en couche régulière et parsemer de dés de clémentines confites et de miettes de spéculoos.
Rouler le biscuit serré, envelopper de film alimentaire et réfrigérer 2 heures.
Ôter le film, couper net chaque extrémité et masquer avec le reste de crème, réfrigérer jusqu’au dernier moment.

Au moment de servir, décorer avec des biscuits en forme de sapin, des zestes… (normalement décor de spéculoos, mais la recette doit être retestée et remaniée).

Miam !