Sablés viennois

Je ne peux pas faire un tour chez le marchand de journaux sans regarder ce qui vient de sortir en magazines de cuisine. Il y a toujours des « spécial gâteaux » avec une sélection thématique mais là je suis tombé sur une perle !

Un éditeur gourmand a enfin compris que le sucré était la seule chose intéressante et a créé le magazine « Fou de pâtisserie ». J’ai loupé le 1er mais j’ai été happé par cette superbe photo de Mont-Blanc sublime qui me fait saliver.

Le magazine regarde du côté haut de gamme, genre Régal. Il déborde de photos magnifiques et de recettes. Il y a  bien sûr quelques interviews ou articles sur les stars de la pâtisserie mais aussi des recettes de base, un abécédaire, des rubriques qui en font un magazine complet. Les recettes sont parfois techniques mais souvent accessibles et j’ai pris plein d’idées au fil des pages.

Pour commencer, voici un premier essai qui donne un sablé très léger, proche des spritz mais beaucoup plus fin, et plus facile à dresser.

Sablés viennois de chez Ladurée

190 g de beurre, 1 pincée de sel, 75 g de sucre glace, 1 pincée de vanille (1 grosse goutte d’extrait liquide pour moi), 1 blanc d’œuf, 225 g de farine

Prendre du beurre très mou, pommade mais pas fondu, et le battre avec le sel quelques minutes pour obtenir une texture légère, presque mousseuse.

Ajouter le sucre et battre à nouveau, puis la vanille et le blanc d’œuf.

Quand le mélange est bien homogène, incorporer la farine (tamisée pour encore plus de légèreté) et ne pas mélanger plus qu’il ne faut.

Mettre dans une poche avec une douille cannelée de petit diamètre (0,4 ou même moins) et dresser les sablés, j’ai fait une cinquantaine de pièces.

La recette dit de faire des zig-zags de 4 x 3 cm, en plus des Z et N,  j’ai aussi fait quelques ronds et cercles ;  on peut imaginer de décliner l’alphabet ou de créer toute autre forme, soyez imaginatifs !

Enfourner à 150 pendant 15 à 20 minutes (20 pour moi), le sablé doit être joliment doré.

Une fois les sablés refroidis, on peut les saupoudrer de sucre glace pour fignoler la déco. Bien sûr ces sablés peuvent être trempés dans un bain de chocolat, tout ou partie. Pour ma part, j’en ai décoré quelques uns avec des perles de chocolat avant d’enfourner.

Miam !