Amarillo

Nouvel opus de l’excellente série Blacksad. Nous retrouvons Blacksad à la Nouvelle-Orléans où se déroulait le précédent épisode, L’enfer, le silence. Sans emploi, il accepte de conduire une voiture à Tulsa mais en route le véhicule est volé par deux beatniks.

Il s’agit de deux écrivains (dont Abe Adamsberg croisé dans Ame rouge) qui se disputent et le jeune Chad tue son ami. Blacksad le piste, retrouve sa trace dans un cirque à Denver mais l’homme est déjà parti. En fait, il est victime d’une méprise, accusé du meurtre d’un des artistes, condamné par la communauté mais sauvé par la belle Luanne qui cache un secret et manque d’être rattrapée pour une grosse récompense.

C’est un Blacksad pas vraiment optimiste mais un peu moins noir que les précédents. Les personnages ne se heurtent à une société impitoyable mais ont leurs propres fantômes. Blacksad est moins impliqué, on lui découvre un famille, mais reste le héros solitaire.

Juan Diaz Canales & Juanjo Guardino – Blacksad tome 5 : Amarillo,- Dargaud 2013