America latina 1960-2013

Cette expo offre une rétrospective des différents photographes latino-américains. On y trouve de tout, des villes, des gens, de la misère ou de l’abstraction.

L’exposition commence avec le thème du territoire. Une série de photos fait le parallèle entre le corps du photographe et le territoire argentin retient mon attention mais j’ai été séduit par un gigantesque puzzle qui représente les symboles du Brésil et de l’Amérique du Sud. Cette première partie se complète bien avec la suivante consacrée à la ville et qui donne des visions personnelles.

L’autre grand thème de l’expo est politique et permet une évocation des années de dictature. Une photo anecdotique montre des modèles de chemises pare-balles du Venezuela ; la série autour des boites de lait Gloria qui dénonce les conditions dans lesquels les familles récupéraient les cendres de leurs proches est plus forte.

Toute l’expo prend sa vraie dimension avec le film qui est consacré aux différents photographes. Chaque interview commence avec un long gros plan silencieux, montre les paysages et les villes et chacun a le temps de s’exprimer et de rendre compte de sa démarche.

America Latina 1960-2013 – Fondation Cartier pour l’art contemporain Paris, jusqu’au 6 avril 2014