L’arnacoeur

Une comédie romantique, cela ne fait jamais de mal. Quand elle est réussie, cela fait beaucoup de bien, et c’est le cas ici !

Alex (Romain Duris) a un drôle de métier : briseur de ménage. Il est engagé pour empêcher le mariage de Juliette (Vanessa Paradis) et a 8 jours pour y arriver.

On retrouve tous les codes du genre : le vilain pas vraiment beau qui tombe amoureux et se fait aimer de la belle princesse, avec happy end. Au delà de l’histoire assez convenue, j’ai vraiment apprécié le traitement comique : Alex prend gamelle sur gamelle, on pense qu’il ne réussira pas et il est aussi séduisant en gagneur qu’en looser.

Une grande partie du plaisir vient aussi des seconds rôles : la soeur et le beau frère très beauf d’Alex, la copine nymphomane de la mariée qui débarque ou le gros bras très méchant.

Ce n’est pas la nouvelle vague mais c’est un film réussi qui vaut largement les productions américaines stéréotypées grâce au petit vent de folie. Les acteurs sont excellents et Vanessa Paradis a toujours autant de charme.

L’arnacoeur, un film de Pascal Chaumeil – 2010