Radio Paris

Le mois de juin est toujours l’époque des rumeurs sur les changements de grille de programme des médias : on célèbre la fin de saison avec une rediffusion des meilleurs moments et l’on promet de se revoir en septembre, éventuellement avec une programmation différente. A France Inter, l’ambiance est un peu différente, on assiste aux soldes avant la date officielle.

L’an passé, l’arrivée de Philippe Val a causé l’arrêt de la revue de presse de Frédéric Pommier qui avait oser citer Siné Hebdo (journal dissident de Charlie Hebdo dirigé précédemment par Val). Cette année, on liquide les humoristes. Hees, patron de Radio France, et Val, celui de France Inter, jurent qu’ils sont seuls décisionnaires et qu’il n’y a pas de liens politique, mais je suis sûr que cela en arrange bien certains.

Dans les autres rumeurs (rapportées notamment par Libé), rien n’est encore officiel, on parle de la suppression d’Esprit critique, l’émission culturelle matinale de Vincent Josse et de celle de Jean-Marc Four Et pourtant elle tourne. Philippe Val considère qu’il ne fait pas mélanger l’humour et la politique, et c’est pourquoi il supprime Guillon (ce serait la seule raison !) Val ne mélangeait-il pas humour (trash) et politique dans Charlie Hebdo ?
Pour Esprit critique, il parait et que la culture n’a pas sa place le matin… quand a-t-elle donc sa place, pourquoi ne pas démarrer la journée avec une confrontation avec un écrivain, un metteur en scène, etc. qui nous explique son travail, nous éclaire sur ses choix et nous donne envie d’en savoir plus ? De même, Et pourtant…, émission entièrement ouverte sur le monde, prenait le temps de creuser un peu les grandes problématiques internationales au travers de reportages, témoignages ou découvertes culturelles. Il existe un groupe Facebook pour soutenir Et pourtant… !

J’aime Inter pour son impertinence, son ouverture sur le monde et ses émissions qui m’aident à le comprendre, sans le parti pris intello de France Culture. Actuellement, je peux picorer 15 à 20 minutes d’écoute et apprendre quelque chose ou me distraire. Je ne veux pas faire de procès d’intention mais j’ai bien peur que l’évolution de cette radio ne la rende aussi terne que les radios commerciales ou la télé. Jean-Luc Hees était excellent journaliste, il semble qu’il ait fait du bon boulot en patron de France-Inter, est-il victime du principe de Peter ?

Je profite de ce billet pour rendre hommage aux 2 humoristes qui m’ont souvent réjoui.
Dans sa dernière chronique, Stéphane Guillon balance : il évoque notamment le morceau du mur de Berlin exposé à Radio France qui avait la nostalgie du passé mais qui se retrouve dans son monde caractérisé par la censure, les brimades, la promotion des uns et l’humiliation des autres…

L’humour de Guillon est acerbe, parfois méchant, quasiment toujours drôle. Je ne résiste pas à remettre en exergue la chronique consacrée à Strauss-Kahn qui a tant énervée l’intéressé, et même Sarkozy ! Il y a plein de chroniques de Guillon disponibles sur Dailymotion.

L’autre humoriste viré est Didier Porte, plus caustique et politique mais tout aussi réjouissant. Il parait que des chroniques de ce genre n’on pas plu, à votre avis pourquoi ?