Quai d’Orsay

Quai d’Orsay est d’abord une excellente BD qui raconte le parcours d’un jeune énarque attaché au cabinet du ministre des Affaires étrangères Alexandre Taillard de Worms. La BD suit le parcours d’Arthur Vlaminck mais décrit surtout les rivalités, les chausses-trappes de l’Administration et du Cabinet ainsi que la mégalomanie du ministre.

Villepin a servi de modèle au ministre, pro du Stabilo qui donne toujours raison au dernier qui parle, fait beaucoup de vent, met des citations d’Héraclite partout.

Le film est une adaptation littérale de la BD : les feuilles continuent de voler au passage du ministre, mais il n’apporte rien de plus. La prestation Thierry Lhermitte est bonne, Arestrup est excellent en chef de cabinet et on passe un bon moment, c’est juste un remake, une mise en film de l’œuvre originale.

Quai d’Orsay, un film de Bertrand Tavernier avec Thierry Lhermitte, d’après la BD de Lanzac et Blain