Liaisons dangereuses, suite

Cette fois, c’est un journaliste d’Arte qui nous gratifie de « 80 zexperts… », juste grammaticalement mais dissonant.

Après les zauteurs, voilà les zexperts…. le Z est-il à la mode ou est-ce un effet de l’inflation législative qui aurait aussi touché la grammaire ? La prochaine fois, j’aurai peut-être droit à 1000 zenfants…

Faisons une pétition pour mettre à jour le Larousse et le Robert qui ne situent pas ces nouveaux mots à la lettre Z !

 

[edit] et que pensez vous de 31 000 zauditeurs supplémentaires attribués par Médiamétrie ?
France Culture 15 avril 2014, journal de 19h

Enregistrer

Enregistrer