Mapuche

Décidément, Ferey nous balade au bout du monde ! après l’Afrique du Sud de l’excellent Zulu, nous  voici en Argentine. Là encore, il exploite un environnement politique pour nous offrir un thriller époustouflant et perturbant.

Ruben Calderon est un détective privé un peu spécial qui ne s’occupe que de la période de la dictature : retrouver des traces des disparus et surtout mettre en cause les tortionnaires. Il faut reconnaître que sa quête est juste, lui même est passé par les geôles des militaires alors que son père et sa petite sœur ont disparus. C’est indubitablement le personnage sympathique, même si ses méthodes sont un peu illégales.

Il recherche la fille d’un riche homme d’affaires, proche du pouvoir, qui a disparue alors qu’elle promettait de révêler des choses sur son père ; aussi il refuse de répondre à la demande de Jana qui vient lui demander d’enquêter sur la mort d’un de ses amis travestis. Très vite, on va voir que les deux affaires peuvent être liées car la fille a rencontré le travesti. Jana et Ruben font équipe et deviennent amoureux alors que l’un et l’autre sont figés dans une passé douloureux. Pour Jana, indienne Mapuche, c’est la spoliation des terres ancestrales, l’assassinat et le viol de ses parents.

Au travers de ce roman, c’est toute l’histoire récente de l’Argentine qui est évoquée : la fin de Peron, la dictature, les disparitions, les tortures, les rapts d’enfants donnés aux failles méritantes…. le tout sur fond de corruption, de magouilles, de trafics financiers et de disparition des peuples autochtones. Plus de 30 ans après la fin de la dictature, tout ne semble pas réglé, tous les responsables n’ont pas payé et les familles pleurent encore des disparus dont les corps n’ont jamais été retrouvés.

Le roman est captivant mais aussi éprouvant car il n’édulcore pas les faits et les sévices de la dictature. J’avais trouvé les évocations de Sépulveda assez terribles, mais ici c’est l’horreur à l’état pur qui est évoquée. Toutefois, c’est salutaire de rappeler que cela a existé ; ces souvenirs s’intègrent parfaitement à cette histoire et en font un grand thriller que je recommande fortement si vous n’êtes pas trop sensibles.

Caryl Ferrey – Mapuche – Folio Policier 2013