Malte, île forteresse

Au cœur de la Méditerranée, Malte est une petite république indépendante depuis 50 ans. Elle est fortement marquée par la longue présence de l’ordre de Malte et des britanniques.

Malte est un petit archipel au sud de la Sicile et au nord de la tristement célèbre île de Lampedusa, à l’aplomb de la Lybie. La présence humaine à Malte remonte au 3e millénaire av JC et il y a plusieurs sites néolithiques, avec des restes de temples.

Temple de Tarxien
Tarxien – statue de déesse

Malte a été sous domination phénicienne, romaine, arabe, normande, espagnole. L’ordre de Malte s’y installe pour près de 250 ans avant d’en être dégagé par Napoléon qui laisse la place à +/-250 ans de domination britannique. Les arabes ont dominé Malte pendant 200 ans, jusqu’à l’arrivée des Normands qui ont toléré les musulmans pendant encore 2 siècles. Cet héritage et fortement ancré car la langue parlée à Malte, le malti, est une langue écrite en caractère latins mais aux consonances proches de l’arabe, mâtiné d’italien, et beaucoup de noms de lieux gardent cet héritage  Mdina, Rabat, Zejtun…. La première capitale de Malte est Mdina, au cœur de l’île, cette ville est longtemps restée la ville aristocratique.

Mdina

Après avoir été chassés de Rhôdes, les chevaliers de l’Ordre des hospitaliers de St Jean de Jerusalem se sont vu offrir Malte par Charles Quint en 1530. Il s’installent à Birgu en bord de mer, le long d’un port naturel dont l’accès est gardé par le Fort St Elme. Quelques années plus tard, en 1565, les Ottomans  attaquent, s’emparent du Fort St Elme mais échouent devant Birgu qui résiste, c’est l’épisode du Grand Siège. A la suite de cette victoire, le Grand Maître de l’Ordre, Jean Parisot de la Valette, décide de s’installer sur la presqu’île d’en face. La ville de La Valette est créée de toutes pièces, avec un plan rectiligne pour que la ville soit aérée lors des chaleurs estivales.

Les maisons maltaises ont des balcons couverts, des galeries, qui sont sans doute d’origine arabe et permettent de ventiler la maison, de voir dans la rue sans y être. Peintes de couleurs depuis l’arrivée des britanniques, elles donnent un joli cachet aux maisons quand elles sont entretenues.

Les chevaliers de l’Ordre étaient accueillis dans des Auberges, une par langue, imposantes et magnifiques, la plupart sont maintenant des bâtiments ministériels.

Auberge de Castille

Mais La Valette est surtout, et avant tout, une forteresse. La ville est fortifiée avec le Fort St Elme au bout. La presqu’ile est bordée de deux ports protégés d’un côté par le fort de l’île Manoel et de l’autre par les fortifications de Birgu et Senglea. La ville elle-même est protégée par Floriana, autre ville fortifiée. Du fait de ces multiples lignes de défense, où que l’on soit, on voit toujours un rempart, un bastion, une tourelle…

Les tourelles sont souvent de formes différentes et apportent un peu de fantaisieEst-ce cette présence militaire qui enlève la joie de vivre aux maltais ? où la trop longue présence des britanniques ? Nous n’avons pas trouvé à Malte la chaleur méditerranéenne (et je ne parle pas que de la météo), l’exubérance que l’on peut avoir en Italie. La Valette est déserte le soir et les restos terminent leur service à 21 h…