Malte nature

Malte est une petite île, la mer n’est jamais loin et à Mdina, au centre, on voit la mer des 2 côtés. Pour autant, on ne peut pas dire que Malte soit une destination nature : pas d’arbres, même pas d’oliviers, des paysages minéraux où la caillasse et les constructions de pierre  dominent, des cultures pas vraiment exubérantes et une forte densité d’habitations. Heureusement, nous avons pu voir un peu de vert lors de nos promenades.

vers Marsascala
entre Mdina et Siggiewi

La côte Est offre quelques belles criques où l’on trouve les stations résidentielles et balnéaires, très denses et bétonnées à l’extrême. La côte Sud est plus sauvage, moins accueillante car bordée de falaises. La côte maltaise offre de belles baies qui servent de port naturels, La Valette en est bel exemple, deux autres sont connus depuis l’Antiquité : Marsascala et Marsakloxx.

Baie de Marsaxlokk

Marsaxlokk est un port de pêche très touristiques qui garde en activité des bateaux traditionnels, les luzzus, peints de couleurs vives.

Luzzu à Marsaxlokk
Luzzu à Marsaxlokk

Les falaises peuvent faire près de 250 m de haut comme à Dingli. Le site est resté sauvage, pas tellement mis en valeur mais l’Union européenne assure le financement d’un joli trottoir au milieu de nulle part pour les touristes.

Falaises de Dingli

La côte entre Marsascala et Marsaxlokk est très découpée, avec quelques falaises et de petites baies, nous l’avons appréciée en allant à pied de l’une à l’autre.

Marsascala - pointe de Munxar
Marsascala

L’archipel de Malte comprend aussi les île de Gozo, Comino et Cominetto. Comino est juste une halte pour les plongeurs et les amateurs de baignade, elle est célèbre pour son « lagon bleu » où l’eau d’une couleur tropicale. Gozzo est une petite île beaucoup plus verdoyante qui serait l’île de Calypso. Nous avons apprécié le site de Dwejra et son arche de pierre surnommée « la fenêtre d’azur ».

Gozo - Dwejra, la fenêtre d'azur
Gozo - Dwejra - Fenêtre d'azur

<< Albums disponibles