Double blanc

Je connaissais les Editions Baleine pour la série Le Poulpe, polars écrits pas différents auteurs avec le même personnage. Je découvre aujourd’hui qu’ils ont publiés d’autres choses et je tombe sur un petit roman de Yasmina Khadra.

Ce livre est une des 4 aventures du commissaire Llob. Elles se passent en Algérie dans les années 90, à l’époque de la guerre civile contre le terrorisme islamique. Llob fait équipe avec un adjoint un peu dépressif, Lino, et une montagne ambulante, Ewegh, qui est la source d’un gag à répétition : il ne faut pas avoir le nez ou les dents à portée de sa main si on l’énerve…

Llob est un commissaire comme on les aime dans les romans : suffisamment vieux pour ne plus avoir d’illusions, ne plus craindre pour sa carrière et être libre ; c’est le même genre que Fabio Montale, le commisssaire marseillais de Jean-Claude Izzo.

Un diplomate est retrouvé assassiné, la tête tranchée. Le commissaire va pister les islamistes mais se retrouve avec un série de meurtres qui sont liés. Tout semble tourner autour de quelques riches notables, Khadra en profite pour raconter (dénoncer) une Algérie qui se transforme et se délite, qui passe du socialisme au capitalisme pour que des margoulins fassent main basse sur les richesses du pays.

Yasmina Khadra – Double blanc – Baleine 1997