Le souffle du jasmin

1076207Ce roman historique se déroule au Moyen-Orient entre 1917 et 1956, des accords Sykes-Picot à l’affaire du canal de Suez.

Le roman s’attache à 4 familles, égyptienne, irakienne, juive et palestinienne, qui se frottent à l’Histoire et se battent contre l’occupation anglaise. Un diplomate français intervient aussi et donne un contrepoint occidental.

L’ambition est immense, et démesurée. L’auteur peine à nous faire revivre en quelques pages l’occupation de la Palestine, la déclaration Balfour et l’immigration juive ; le début des mouvements nationalistes égyptiens ; la création de l’Irak et les coups d’Etats successifs ; l’établissement d’une Syrie indépendante après les tentatives de mise en place d’une royauté hachémite.

Bien sûr, il y a quelques morceaux de bravoure, des extraits des mémoires de Lawrence, de discours de Weizman ou de Churchill et la présence des personnages historiques pour donner une ossature mais l’histoire se disperse trop. Les Anglais ne sont pas fiables et tout est de leur faute (on le sait depuis Jeanne d’Arc !), mais c’est un un peu juste comme argument et le rappel du contexte historique, notamment la révolte arabe contre les Turcs, est bien faible… Certes, on peut voir dans le récit la généralisation d’une même aspiration à la liberté mais ce livre ne me marquera pas et je ne pense pas lire la suite.

Gilbert Sinoué – Inch’Allah tome 1 : Le souffle du jasmin – Flammarion 2010