Standard

9782081315006Je m’y suis mis à trois fois avant de vraiment commencer ce livre,  j’en lisais quelques pages et le lâchais pour un autre. J’ai enfin été au bout mais sans conviction.

Bruno Kerjen est un ouvrier spécialisé qui est monté à Paris où il vit solitaire. Ses rapports avec ses parents ont été compliqués et le marquent encore adulte, notamment dans le rejet des femmes qu’il assimile à sa mère. Il retourne de temps en temps à St Malo pour voir sa mère et retrouver Gilles, un autre paumé, compagnon de virée et de biture.

Bon ouvrier, bien noté, l’associable Bruno a refusé un promotion, ce que n’a pas compris son contremaitre. Il évite ses collègues, n’a pas de rapports sociaux et se contente de  relations masturbatoires et tarifées au téléphone.

Par Gilles, il apprend que Marlène, son fantasme de jeunesse, est de retour à St Malo et il s’imagine un avenir avec elle. La jalousie le coupe de Gilles et il prend un gadin monumental avec la belle. Tout à son rêve d’idylle, il change ses habitudes et devient inquiétant pour sa hiérarchie alors qu’une réorganisation se profile et va être sacrifié sans se rendre compte qu’il est pris dans la nasse.

Cette histoire de pauvre type est assez terrible et démoralisante. C’est un vrai handicapé social qui ne se rend pas compte de ce qui se passe autour de lui. En même temps, il dégage une certaine violence qui ne le rend pas du tout sympathique. Je n’ai pas aimé cette histoire où tout est glauque, la vie des personnages, le boulot, mais je reconnais que ce n’est pas mal écrit, que le style rend bien les personnages et la misère sociale et affective qui leur colle à la peau.

Nina Bouraoui – Standard – Flammarion 2014