Quelle famille !

Dans le genre famille recomposée, tuyau de poêle, avec incestes et infidélités en tous genres, les dieux grecs se posent là !

L’histoire de la création et la généalogie de ces dieux a donné plusieurs variantes, la plus connue est reprise dans la Théogonie d’Hésiode. Une variante grecque correspond aux cultes orphiques ; Homère cite souvent d’autres unions ; quant aux Romains, ils adapteront cette mythologie pour cadrer avec leurs dieux.

Gaia et Ouranos

Le Chaos existe avant la création du monde et la naissance des dieux. Puis apparaissent les premiers dieux : Gaia, la Terre-mère, mais aussi Éros, l’Amour ; Tartare, les Enfers ; Érèbe, les ténèbres des Enfers et Nyx, la Nuit.

Gaïa engendre seule Ouranos, le Ciel ; Ouréa, les Montagnes et Pontos, la mer. Avec son fils Ouranos, elle conçoit 12 Titans , 3 Cyclopes (Brontès, le Tonnerre ; Stéropès, l’Éclair et Argès, la Foudre) et 3 Hécatonchires à 100 mains. Ouranos déteste ces derniers et les enferme dans le ventre de Gaia.

Mais Gaia, ne supporte pas le sort réservé à ses enfants incite son fils, le Titan Cronos à renverser son père. Il l’émascule, son sang se répand un peu partout et engendre diverses créatures : de Gaia naissent les Erynies (Tisiphone, la Vengeance ; Mégère, la Haine et Alecto, l’Implacable), de la terre naissent les Géants et les Nymphes, de la mer des montres marins et de son sexe qui tombe dans la mer, nait la déesse Aphrodite.

Vous suivez ? Et bien accrochez vous car ce n’est que le début !

Les Titans

On revient aux Titans : 6 mâles (Coéos, Crios, Cronos, Hypérion, Japet et Océanos) et  6 demoiselles,  les Titanides : Mnémosyme, Phébé, Rhéa, Théia, Thémis et Thétys.

Quelques-uns se sont unis entre eux :

  • Hypérion et Théia ont donné naissance à Hélios, le Soleil, Séléné, la Lune et Eos, l’Aurore ;
  • Océnaos et Thétys donnent quelques 3000 Dieux fleuves (Achéron, Alphée, Argolide, Céphise, Méandre, Tibre…) et autant d’Océanides (Amphitrite, Asia, Calypso, Europe, Lybie, Métis, Styx, Uranie…) ;
  • Japet avec Thémis (ou sa nièce l’Océanide Clyméné) aura 4  fils : Prométhée, Atlas ; Ménétios et Epiméthée (futur mari de Pandore, celle de la boite) :
  • Quant à Cronos, il a des enfants avec Rhéa, mais les avale à la naissance car ses parents lui ont prédit qu’il subirait le même sort qu’Ouranos et qu’un de ses enfants le supplanterait, comme il l’a fait pour son père.

Zeus

Lassée de voir son jules avaler les enfants à la naissance, Rhéa cache le 6e et fait avaler à Cronos une pierre à la place. Ce petit dernier est Zeus qui grandit loin de ses parents, nourri par la chèvre Almathée (qui deviendra la constellation du Capricorne et dont la corne deviendra la Corne d’abondance).
Adulte, Zeus fait boire à Cronos une boisson préparée par l’océanide Métis, sa première femme (et aussi sa cousine) et Cronos vomit tous ses enfants : Poséidon, Héra, Hadès, Déméter et Hestia.

Zeus combat Cronos, avec l’aide de ses frères, des Cyclopes, des Hécatonchires libérés par ses soins et des Titans Japet et Océanos. Cette bataille contre Cronos et les Titans s’appelle la Titanomachie. Les Cyclopes donneront leurs armes aux dieux : le foudre de Zeus, le Trident de Poséidon et un casque qui rend invisible pour Hadès. Vainqueur, Zeus punira les Titans en les enfermant dans le Tartare, gardés par les Hécatonchires (ils seront transférés aux Champs Elysées). Quant à Atlas, père des Pléiades et des Hespérides, il le condamne à porter la voute céleste.

Zeus devient chef suprême des dieux, se répartit l’univers avec ses frères (le ciel pour lui, la mer pour Poséidon et la terre pour Hadès) et installe tout le monde sur le mont Olympe.

Tout serait pour le mieux si Gaia n’était pas furieuse de voir les Titans, ses enfants, enfermés. Elle engendre de nouveaux monstres, les Géants, pour combattre les dieux olympiens. Mais entre temps, Zeus donne naissance à Héraclès qui l’aidera à les combattre, mais tout cela c’est la Gigantomachie, une autre histoire.