Les cartes de notre enfance

9782200600112Tout ce qui a trait à l’école primaire est empreint de nostalgie. C’est toujours émouvant de retrouver des buvards, le livre d’histoire avec les encadrés bleus ou celui de « leçons de choses » (le rose !) et un des libraires de la Cité de l’Ecrit à Montmorillon l’a bien compris.

Armand Colin joue sur le créneau et met en valeur son fonds en faisant paraître un recueil consacré aux cartes de Vidal-Lablache. Il s’agit bien des fameuses cartes murales qui ont été éditées de 1885 jusqu’aux années 1960. Il y en avait dans mes salles de classe, je ne sais plus si nous avons appris dessus ou si c’était juste un décor mais je me rappelle bien des cartes de géographie physique à dominante verte.

Cet atlas présente quasiment l’intégralité de la collection. Les cartes géographiques sont toujours d’actualité et toujours aussi lisibles, avec leurs grandes courbes de niveau qui permettent de bien repérer les massifs montagneux. En revanche,  les cartes politiques ou économiques nous montrent à quel point les choses ont évolué. Pour les modifications importantes de frontières, Europe, colonies, plusieurs cartes sont présentées et permettent de mesurer la différence. Les commentaires aident aussi à comprendre le message pédagogique qui devait accompagner ces cartes, et montrer la grandeur de la France.

Les cartes qui m’ont le plus interpellées sont celles de la région parisienne. Elles datent des années 50 et j’ai vraiment l’impression qu’elles parlent d’une autre planète : Paris est encore une ville industrielle, la banlieue proche (les actuels 92 & 94) est peu peuplée et caractérisée par des productions agricoles et maraîchères…

Ce livre est passionnant et je me plonge dedans avec délice !

Les cartes de notre enfance, atlas mural Vidal-Lablache – éditées et présentées par Jacques Scheibling et Caroline Leclerc – Armand Colin 2014