Italie-Brésil 3 à 2

theatreOn refait le match ! oui, mais pas n’importe lequel, celui qui à amené l’Italie en demi-finale de Coupe du monde en 1982.

Nous voici à Palerme, toute la famille et les voisins sont réunis devant le poste couleurs tout neuf pour assister à un match décisif, et contre une équipe qui part favorite. Pendant une heure, le narrateur nous fait vivre au milieu des spectateurs avec leurs réactions, leurs petits rituels, leurs superstitions, leurs angoisses et leurs joies.

Il nous raconte tout le match et nous fait vibrer à une épopée dont le héros est Paolo Rossi. Je ne suis pas fan de foot, loin de là, et le seul match que j’ai regardé à la télé est celui le la finale de coupe du monde de 1998, avec la France en finale ; j’ai retrouvé dans ce spectacle la même folie, la ferveur qui s’était emparée de tous à ce moment.

Ce spectacle est mené tambour battant par un acteur survolté et éblouissant. Un grand moment !

Italie-Brésil 3 à 2, pièce de Davide Enia, traduite par Olivier Favier, mise en scène d’Alexandra Tobelaim ; avec Solal Bouloudnine (comédien) et Jean-Marc Montera (musicien).