Les parapluies de Cherbourg

cherbourgSamedi dernier, France3 a proposé en 2ème partie de soirée la captation des Parapluies de Cherbourg dans la version scénique qui a été donnée au Châtelet récemment (septembre 2014). Période de fêtes oblige, la programmation télé s’améliore et je compense les horaires impossibles de la diffusion par la télé à la demande.

La distribution est superbe, notamment avec Nathalie Dessay et Laurent Naouri. Le rôle de Geneviève est tenu magnifiquement par la ravissante Marie Oppert, j’ai juste trouvé Vincent Miclo un peu faible. L’orchestre National d’Ile de France est dirigé par Michel Legrand, que demander de mieux ?

La mise en scène de Vincent Vittoz est très simple, les chanteurs sont devant l’orchestre et le décor est juste suggéré par des silhouettes dessinés par Sempé. C’est très efficace et sert plutôt bien l’histoire.

Une fois de plus, j’ai été touché par l’histoire de Guy et Geneviève, amants séparés par la guerre d’Algerie. Geneviève, enceinte et seule, sans nouvelles de Guy, cède a la demande de mariage de Rolland Cassard. De retour à Cherbourg, Guy sombre dans le désespoir mais est sauvé par la bienveillante Madeleine.

Il faut quand même avouer que la pièce a un peu de mal à démarrer, le récit entièrement chanté manque de naturel et parait un peu vieilli, mais la musique de Michel Legrand me transporte toujours autant et ces 2 heures de spectacle sont un enchantement.

Les parapluies de Cherbourg, à revoir sur Pluzz pendant 1 semaine