La berceuse de Staline

9782841117192Amis conspirationnistes de tout poil, je vais vous révéler le secret de ce roman : Staline était un méchant et tout petit déjà !

Que retenir d’autre de ce polar historique assez banal ? Pas grand chose… le style est très plat, voire ennuyeux ; l’enquête ne tient pas vraiment debout, les personnages peu fouillés. Cette 4e aventure de François Simon ne me donne pas envie de faire plus ample connaissance avec cet inspecteur de police.

Tout commence avec le triple meurtre d’une famille de russes blancs en exil à Paris. L’inspecteur fait le lien avec l’Okhrana, police politique du Tsar, et comme par hasard va être envoyé en Russie pour démêler une affaire impliquant le neveu d’un ministre français. Comme on est en 1920, cette histoire permet de nous plonger dans l’ambiance de la Russie bolchévique, avec son lot de privations, de surveillance et de conspirations.

Pas grand chose d’original, beaucoup de recyclage. Faut-il préciser que je n’ai pas totalement apprécié ce roman ?

Guillaume Prévost – La berceuse de Staline, une enquête de François-Claudius Simon – Nil 2014