Les mille et unes gaffes de l’ange gardien Ariel Auriven

8782207115688L’accroche de ce roman nous annonce le grand retour de Paassalinna, auteur finlandais qui nous a déjà régalé de quelques romans assez réussis. Ce n’était pas la peine de traduire ce vieux roman, il y a des fonds de tiroir qu’il est préférable d’oublier.

A sa mort, Ariel Auriven devient un ange et suit un stage d’ange gardien. Il n’est pas très doué et malgré son échec à l’examen de passage, on lui donne la responsabilité de Aaro Korkhonen. Celui-ci est un brave gars qui a plutôt bien réussi jusqu’à ce qu’il soit pourvu de cette angélique protection qui va générer un accident de corbillard, des incendies, un naufrage et va lui mettre dans les pattes une institutrice envahissante.

Ce roman pas très drôle est poussif, pas très bien ficelé. Pour découvrir Paasalinna, lisez plutôt Le Lièvre de Vatanen ou Petits suicides entre amis.

Arto Paasilinna – Les mille et unes gaffes de l’ange gardien Ariel Auriven, traduit par Anne Colin du Terrail – Denoël 2014