Retour du Sud-Ouest – 4

J12. Si vous avez manqué le début, l’étape précédente est là [clic].
On aurait pu rester 3 nuits à Moab, la région est très riche et c’est souvent la recommandation qui est faite car le coin permet aussi tout un tas d’activités sportives, descente du Colorado en rafting, 4×4 dans les parcs, etc. Notre choix a plutôt été de rejoindre Bryce canyon en 2 jours pour éviter une énorme étape de 500 km et profiter de haltes sur la route.

En route donc pour Torrey et nous faisons une première halte à Goblin Valley State Park. Le site est assez éloigné de la route, les premières lumières artificielles sont à 16 km et ce site est aussi un beau point d’observation pour les astronomes amateurs.
Les formes des roches de Goblin Valley sont dues à l’érosion, vent et pluie, il s’agit de hoodoos. On a tout a la fois l’impression d’être au village des Schtroumpfs, de voir une foule de personnages dans le lointain… Certes il fait très chaud mais nous n’avons pas halluciné. Le parc offre un beau point d’observation avec une aire de pique-nique couverte (indispensable pour se protéger du soleil de plomb) et nous nous sommes aussi promené entre les hoodoos. A partir de Goblin, il y a possibilité de prendre une piste vers Little Wild Horse Canyon pour ceux qui veulent continuer à profiter du coin.

Goblin valley SP
Goblin Valley State Park
Goblin valley SP
Goblin Valley State Park
Goblin valley SP
Goblin Valley SP
Goblin valley SP
Goblin Valley SP
Goblin valley SP
Goblin Valley SP
Goblin valley SP
Goblin Valley SP
Goblin valley SP
Goblin Valley SP
Goblin valley SP
Goblin Valley SP

La destination suivante est Capitol Reef, un autre parc national plus à l’ouest. Nous traversons des paysages plus ingrats où la pierre grise domine, cette strate géologique fait penser à des montagnes de ciment, avant de rejoindre le cours de la Fremont River. Nous sommes dominés par des reliefs aux couleurs beaucoup plus variées et aux formes plus tourmentées. Adieu les rangées bien droites de strates géologiques, ici, c’est le bazar car on approche du Grand Staircase qui est le résultat de gros bouleversements tectoniques et volcaniques.
Ce fond de vallée qui conserve des traces des premiers habitants, pétroglyphes des Indiens Fremont, abrite aussi un petit village mormon (on est toujours en Utah). Le petit bâtiment qui a servi d’école et de salle de réunion est toujours présent, quoique désaffecté. Le site s’appelle Fruita et c’est une petite oasis avec des vergers où les biches se promènent. Nous n’avons pas tenté la cueillette mais nous avons fait une halte à Gifford Farmhouse qui propose des tartes aux fruits bienvenues pour le goûter. Je ne sais pas si on peut parler de village pour ces quelques maisons au bord de la rivière mais cette implantation agricole très verdoyante m’a fait penser à la Petite maison dans la Prairie.

Nous avons continué la Scenic drive qui traverse le parc jusqu’au parking de Capitol Gorge, départ de plusieurs randonnées. Nous avons juste profité de la majesté et de la beauté du lieu avant de gagner Torrey.

Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef
Capitol Reef, Fruita
Capitol Reef
Capitol Reef, vers Capitol Gorge
Capitol Reef
Capitol Reef vers Capitol Gorge

J’avais un doute sur le Capitol Reef Resort dont je n’avais pas trouvé le site internet et je craignais un motel un peu rustique, nous avons trouvé un hôtel confortable qui bénéficie d’un très beau panorama sur les barres rocheuses environnantes. Torrey est un village tout en longueur qui fait tout à fait western, l’ambiance South West est très marquée, avec des chevaux et des champs à proximité, des maisons de bois, et l’inévitable lieu de culte mormon.

Torrey
Torrey, vue de l’hôtel

J13. Je n’ai pas eu de mal à me réveiller durant le voyage et je profite d’un réveil assez matinal pour admirer depuis l’hôtel les falaises qui sont touchées par les rayons du soleil levant.
Nous suivons la route UT12, superbe route (scenic road) qui monte à 2800 m en traversant les massifs montagneux. Pour une fois, la route ne nous a pas paru monotone, elle commence par une route de montagne bordée de forêt et nous avons fait quelque haltes pour dominer les panoramas avant de suivre le tronçon Boulder- Escalante qui traverse un paysage beaucoup plus désertique et découpé. Cette route semble aller nulle part et relie deux points perdus sur la carte, elle n’a été tracée que dans les années 30 dans le cadre des grands travaux du New Deal, d’où son surnom de One Million Dollars Road.

Scenic Road UT12
Scenic Road UT12

Après une matinée de route, nous arrivons enfin à Bryce Canyon National Park. Nous ne faisons pas le détour par Kodachrome Basin State Park qui est remarquable surtout au coucher du soleil. Nous nous arrêtons juste avant l’entrée du parc au complexe hôtelier de Ruby’s Inn pour prendre les navettes qui traversent le parc et évitent un trop plein de voitures.

Nous prenons la navette jusqu’au point le plus éloigné, Bryce Point, 2539 m d’altitude, et nous avons une vue d’ensemble sur ce site. Au risque de le répéter, je dirais que c’est extraordinaire…
Bryce est un amphithéâtre qui s’est érodé doucement sous l’action des eaux de ruissellement et du vent, les roches n’ont pas disparu de façon uniforme et laissent un genre de cheminées de fée appelées hoodoos. C’est le même genre de phénomène qu’à Goblin Valley mais beaucoup plus esthétique. La pierre est orangée, avec des strates blanches et laisse une multitude de pics aux formes variées. Nous passons l’après-midi sur le site en le longeant par le haut, nous rejoignons à pied Inspiration Point, Sunset et Sunrise Point ; chaque endroit offre un spectacle différent et renouvelé. Nous arrivons à Sunset Point en fin d’après midi et la lumière frappe les flancs des hoodoos en faisant ressortir les ombres.

Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon

Le soir, nous profitons du petit rodéo qui est donné à proximité du Ruby’s Inn. Nous sommes bien conscients que c’est un spectacle pour touristes mais les participants se donnent à fond, notamment les gamins. Le show présente les épreuves classiques du rodéo, cheval non dressé, taureau, course de vitesse et d’habileté ; l’ambiance western est parfaite.

Bryce Canyon
Bryce Canyon

J14. A voyage exceptionnel, situations exceptionnelles et le lever du soleil sur Bryce Canyon en est une. Le soleil se lève à peu près une heure plus tard à Bryce qu’au Grand Canyon et le réveil a été un peu moins dur. Nous prenons la voiture pour rejoindre Sunrise Point où de nombreux photographes se retrouvent. Le froid est assez glacial mais la magie du site compense aisément les désagréments. Nous voyons d’abord Bryce Canyon s’éclairer avec le lever du jour puis les premiers rayons frapper la falaise et illuminer petit à petit les roches. Quand le soleil est un peu plus haut, nous descendons dans le canyon par le sentier de Queen’s Garden et nous promenons entre les hoodoos. D’en haut, nous avions une belle vue d’ensemble mais nous ne nous rendions pas compte de la taille des hoodoos qui dominent largement les pins ponderosas du site. Il y a un peu de monde en haut du sentier mais nous nous trouvons rapidement seuls avec les écureuils. Arrivés en bas, nous continuons en remontant par Navajo Loop, autre sentier qui aboutit à Sunset Point. Dans le canyon, nous sommes à l’abri du vent et nous enlevons très vite les polaires. Chaque randonnée est évaluée à +/- 2 h, je n’avais pas trouvé le temps pour la combinaison et nous effectuons la remontée à un rythme assez soutenu, sans doute un peu trop, mais nous avons fait la boucle en une heure et demi.

Nous profitons du peu d’affluence sur le parc pour nous arrêter à Fairyland. La navette ne marque pas d’arrêt à cet endroit qui ne bénéficie que d’un parking minuscule, il faut trouver le bon créneau. Fairyland est un Bryce en puissance, l’érosion ne fait que commencer, il y a peu de hoodoos mais dans quelques milliers d’année ça le fera !

Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon
Bryce Canyon

Quelques photos supplémentaires [clic]

A l’heure du petit-déjeuner, la journée est déjà bien remplie et nous pouvons reprendre la route. Nous marquons une halte quelques kilomètres plus loin, à Red Canyon, où des falaises rouges dominent la route. Plusieurs randonnées partent du Visitor Center et on peut prévoir plus de temps sur Bryce si l’on veut aussi explorer ce parc.

Encore 2 heures de route pour Zion et nous faisons le détour par Kanab pour la pause déjeuner. Cette ville de l’ouest a connu une certaine notoriété avec le tournage de westerns, avant qu’on ne se serve du site grandiose de Monument Valley.

A suivre…