Le marcheur de Fès

Le_marcheur_de_FesHasard des lectures, me revoilà au Maroc, accompagnant Eric Fottorino sur les traces de son père.

Ce livre est la relation d’un séjour à Fès où l’auteur devait retrouver son père biologique. Il raconte les lieux, évoque l’enfance de son père Maurice-Moshe, la nombreuse famille et surtout la vie de la communauté juive enfermée dans le mellah ou installée dans la ville moderne.

Le récit est plein de nostalgie de cette époque révolue, pas toujours glorieuse ni facile. Fottorino nous livre un récit très sensible qui mêle histoire personnelle avec le parcours du père ; histoire familiale et sa flopée de Ellalouf, Maman, Serfati ; récit historique de la cohabitation des communautés et des conflits comme le tritl de 1912.

La communauté juive de Fès est en voie de disparition, ce témoignage est un bel hommage. En revanche, j’ai été plus gêné par le côté très personnel, presque impudique, de ce livre et de son évocation de la relation père-fils, ayant l’impression de violer une intimité un peu trop dévoilée.

Eric Fottorino – Le marcheur de Fès – Calmann Lévy