Le matériel du tueur

9782864249252Un roman noir comme je les aime : un flic italien « brouillon et bordélique », une histoire qui sort du cadre traditionnel de l’enquête, un style très vivant, un vrai régal !

Michele Ferraro est milanais, flic un peu à la ramasse de retour à Milan après un séjour à Rome, pas très bien vu de sa hiérarchie. Il enquête sur un meurtre où tout désigne un coupable gitan mais il n’y croit pas trop. Pendant ce temps, l’évasion spectaculaire et sanglante d’un prisonnier noir se déroule à Lodi et l’affaire est confiée à Elena Rinaldi, responsable d’une unité délite. C’est cette affaire qui structure le roman et Elena, une ex de Michele, va réquisitionner son flair et sa manière de penser hors des chemins battus.

Pourquoi un prisonnier noir au nom improbable, apparemment sans histoires, se retrouve-t-il au milieu de cette histoire d’évasion ? Identifié comme Haile, érythréen, il est censé être mort depuis plusieurs années. La poursuite commence ponctuée par les souvenirs d’Haile qui nous plongent dans les guerres africaines contemporaines.

Ce polar est vraiment très agréable à lire, les personnages sont très bien typés, le narrateur sait manier la dérision et l’évocation de la brume est assez magnifique.

Gianni Biondillo – Le matériel du tueur, traduit par Serge Quadruppani – Métaillé 2013