Musée des années 30

Plus cela va, plus j’apprécie la période Art déco, sa simplicité et son minimalisme. Boulogne-Billancourt a une superbe mairie dans ce style dessinée par Tony Garnier, met en valeur son patrimoine architectural avec un parcours années 30 (plans et guide ici) et consacre un musée à cette période des années 30.

IMG_0863
Jean et Joël Martel – Trinité

Un documentaire sur les industries de Boulogne et de Billancourt au début du XXe siècle inaugure le parcours. Très intéressant, il se focalise sur Renault, Farmann et le cinéma. Il est amusant de penser que ces industriels ont installé leur premiers ateliers dans le parc des propriétés familiales.
Une première partie est consacrée à des maquettes d’architectes et au mobilier avec des pièces signes Ruhlmann ou Leleu. Le parcours se continue avec une approche thématique : l’art religieux, la peinture et les portraits, et deux très belles sections consacrées à l’orientalisme (influence de la Croisière noire) et l’art animalier.

J’ai surtout apprécié la collection de sculptures, quelques pièces monumentales sont présentées dès l’accueil et le parcours est émaillé de pièces signées des frères Martel, Landowski ou Chana Orloff, artistes que je ne connaissait pas et que je découvre avec plaisir.

orloff maternite
Chana Orloff – Maternité

Ce musée est intéressant mais pas très dynamique, les collections sont un peu tassées et hétéroclites, dans un local mal adapté. J’ai eu l’impression de visiter un musée de sous-préfecture qui tente de mettre en valeur l’héritage d’une gloire locale mais je ne regrette pas car il y a des pépites.