Par Zeus, quelle santé !

J’ai déjà évoqué les dieux grecs, leurs naissances et leurs alliances. Zeus a été particulièrement prolifique, avec de nombreuses épouses et maîtresses. On ne s’étonnera pas qu’Héra ait été jalouse ! et cette jalousie a incité Zeus à faire preuve d’imagination pour séduire ses conquêtes…

Amours divines

Epouse ou Maîtresse Enfants
Métis, la titanide est sa première épouse.
Ouranos ayant prédit que son fils surpasserait le père, Zeus avale Métis dès qu’elle est enceinte.
Athéna nait de la tête de Zeus, déjà armée et casquée. déesse de la guerre et de la sagesse
Le fils n’a pas été conçu…
Thémis, 2e épouse, déesse de la terre et de la justice divine, fille d’Ouranos et Gaia. Les Heures (les 4 Saisons)
Les Moires ( Les 3 Parques) : Eunomie, l’ordre ; Dicé, la Justice et Irène, la Paix
Héra, 3e épouse et soeur de Zeus Hébé, déesse de la jeunesse
Ilithye, déesse des enfantements
Arès, dieu de la guerre
Héphaïstos, dieu du feu et des volcans. La paternité n’est pas sûre, Héra l’a peut être fait toute seule.
Déméter, soeur de Zeus, déesse de la moisson et de la terre Perséphone, enlevée par Hadès (son oncle)
Dioné, une Titanide ou une Océanide Amphitrite
Léto, une Titanide, fille de Coéos et Phébé Les jumeaux Apollon et Artémis
Maia, fille d’Atlas, une des Pléiades Hermès, dieu du commerce et messager de Zeus
Mnémosyme, la Mémoire, une Titanide Les 9 muses :
Calliope
, l’éloquence ; Clio, l’histoire ;
Erato, le chant ; Euterpe, la musique ; Melpomène, la tragédie ; Polymnie, la rhétorique ; Terpsichore, la danse ; Thalie, la comédie et Uranie, l’astrologie
Callisto, nymphe au service d’Artémis Arcas, qui deviendra la constellation de la Petite ourse alors que sa mère deviendra la Grande ourse
Eurynomé, nymphe marine (femme à queue de poisson) Les 3  Grâces :
Aglaé, la brillante ; Thalie, la verdoyante et Euphrosyme, la joie de l’âme
Thétis, nymphe marine Il l’abandonne au roi Pélée car un oracle annonce que le fils de Thétis serait plus important que le père. Le fils de Pélée est Achille

Amours mortelles

Elles sont multiples, en voici quelques unes :

Antiope, fille du roi de Thèbes
Il prend l’apparence d’un Satyre
Zéthus et Ambion, constructeurs des murailles de Thèbes
Alcmène, Reine de Tyrinthe
Il prend l’apparence du mari, Amphytrion, qui était parti à la guerre
Héraclès
Danaé, princesse d’Argos
Il la séduit sous forme de pluie d’or
Persée, qui tue la Gorgone Méduse et sauve Andromède condamnée à être dévorée par un monstre marin
Europe, princesse phénicienne
Il l’approche sous forme de taureau
Minos (celui du Minotaure) et Rhadamante.
Tous deux deviendront juges des morts aux Enfers
Ganymède, un troyen
Il l’enlève sous la forme d’un aigle
Aucun enfant : les grecs n’avaient pas mis à l’ordre du jour l’adoption homosexuelle…
Ganymède devait être l’échanson des dieux, mais Héra n’en voulait pas, il est devenu la constellation du Verseau
Io, fille d’Inachos, roi d’Argos
Zeus la transforme en génisse pour cacher son jeu à Héra
Eupaphos, souverain d’Egypte et d’Afrique
Léda, princesse de Sparte
Il la séduit sous la forme d’un cygne
Les Dioscures : Castor et Pollux
Hélène
(de Troie) et Clytemnestre, épouse d’Agamemnon.
Léda a eu 2 oeufs : Pollux et Hélène dans l’un, Castor et Clytemnestre dans l’autre, Zeus ne serait peut-être pas le père des 2 derniers
Sémélé, fille de Cadmos, le fondateur de Thèbes Dionysos, dieu du vin et du théatre.
Bien que né d’une mortelle, c’est un dieu olympien.

Haut de page