Tangente vers l’est

tangente-vers-l-estVoilà un petit roman (grosse nouvelle ?) intéressant, qui offre une histoire assez dense avec les classiques unités de temps et de lieu.

Aliocha est un jeune conscrit embarqué dans le Transsibérien pour rejoindre sa caserne. Effrayé par ses compagnons, il décide de fuir la vie qui s’annonce.
Il rencontre Hélène, une française, et se sert d’elle pour se cacher et déserter. Elle même vient de quitter son compagnon et fuit aussi la vie en Sibérie. D’abord forcée, Hélène aide le déserteur et aura un soutien inattendu.

Le récit est porté par le style de Kérangal ; le huis clos et l’exotisme du train ajoutent une jolie originalité à ce livre très prenant.

Maylis de Kérangal – Tangente vers l’est – Verticales 2012

Enregistrer

Enregistrer