Les amazones ont disparu

enfin c’est ce qu’on croit, et le président brésilien serait bien content que son Amazone disparaisse aussi, laissant la place à des champs de monoculture glycophosatés pour le plus grand profit des multinationales de la chimie et du transgénique.

Il y a une autre amazone que je verrais disparaître sans regrets, cette grosse multinationale qui ne respecte pas ses salariés, et à peine ses clients, et participe à un gaspillage phénoménal (comme tout le commerce sur internet).

Je dois avouer que le marketing d’Amazon est bien fait, quoique un peu anxiogène et tripatouillant l’algorithme de conseil et qui oblige à passer par son site en proposant des exclusivité d’autoédition ou en cannibalisant les revendeurs associés (otages).
Je ne mets plus en favori les blogs (de cuisine notamment) qui mettent systématiquement un lien vers amazon alors que des alternatives locales existent. Et bien sûr ces sites n’acceptent pas les commentaires renvoyant vers un autre service (j’ai essayé à plusieurs reprises) !
Outre les grosses chaines locales (Decitre, le Furet), on peut aussi acheter par internet chez un libraire indépendant à proximité de chez soi : les libraires.fr ou place des libraires.fr

Un reportage instructif pour ceux qui trouvent toujours Amazon formidable :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *