Le cadre noir

Le Cadre noir de Saumur est une école de cavalerie qui perpétue la tradition de la Haute école à la française. Structure militaire à l’origine, cette école est maintenant rattachée au ministère des sports, une sorte d’Insep du cheval.

Le gala qui vient se dérouler à Paris Bercy nous a permis d’admirer les prouesses de chevaux et de leurs cavaliers. Après une démonstration des différentes figures, nous avons eu quelques reprises qui les combinaient en toute fluidité.

Le dressage est particulièrement tourné vers les sauts, figures où le cheval ne prend plus appui sur ses 4 jambes : la courbette, sur les postérieures, la croupade, sur les antérieures, et la cabriole, vrai saut en l’air. L’ensemble donne de belles reprises, moins dansantes que l’école espagnole.

Les chevaux sont magnifiques, la couleur des robes, bien sûr, mais surtout on devine la musculature sous la peau. A aucun moment ils n’ont semblé peiner et parfois, on a l’impression que c’est le cheval qui décide et que le cavalier n’est qu’un accompagnant.

Pas de bande son enregistrée pour ce spectacle, mais présence de l’orchestre symphonique de la Garde républicaine accompagné des chœurs de l’armée française. Leur prestation est très bonne, avec une programmation sans surprise qui reprend les tubes classiques (une bonne compil !). Heureusement qu’ils ont joué certains morceaux sans chevaux sur la piste pour être vraiment appréciés.