Belem

Belem se trouve à quelques kilomètres du cœur de Lisbonne et fait partie de son agglomération, on la rejoint en prenant le tram depuis la Praça do Commerco. Ancienne résidence royale après le tremblement de terre de 1755, son palais est maintenant la résidence du président de la République portugaise.

Belem est située à l’embouchure du Tage et abrite deux merveilles de l’art manuélin, variante du gothique flamboyant avec une surabondance de décors qui font parfois penser à des motifs Renaissance. Le style manuélin, du nom de Manuel 1er roi du Portugal de 1495 à 1521, se reconnait aussi par les cordages et motifs marins et les symboles royaux, sphère armillaire et croix de l’ordre du Christ.

Le monastère des Hiéronymites commencé en 1502 est assez impressionnant de l’extérieur, le portail latéral de l’église est très richement sculpté. L’église est d’époque, le bâtiment à gauche a été ajouté ultérieurement mais s’accorde bien à l’ensemble et abrite différents musées.

Belem, Monastère des Hiéronymites
Belem, Monastère des Hiéronymites

Dans l’enceinte, on arrive très vite dans le cloître qui m’a littéralement subjugué. Un grand carré bordé de 2 galeries superposées où chaque arcade est divisée en deux par une colonnette, différente de la précédente et magnifiquement sculptée.

Belem, Monastère des Hiéronymites – Le cloître
Belem, Monastère des Hiéronymites – Le cloître

La fontaine centrale à disparu, les moines avaient un bel espace à disposition. Une série de portes ouvre sur des confessionnaux : à l’embouchure du Tage, le monastère était la dernière possibilité de se confesser avant de longues expéditions ou, au contraire, la première occasion au retour…

Belem, Monastère des Hiéronymites – Le cloître
Belem, Monastère des Hiéronymites – Le cloître
Belem, Monastère des Hiéronymites – Le cloître
Belem, Monastère des Hiéronymites – le cloître
Belem, Monastère des Hiéronymites – le cloître

La salle capitulaire et le réfectoire sont ouverts sur le cloître. Le réfectoire est orné d’azulejos avec des motifs religieux.

Belem, Monastère des Hiéronymites – Le réfectoire
Belem, Monastère des Hiéronymites – Azulejos du réfectoire

Le cloître donne accès à une tribune qui offre une belle vue sur l’église Sainte-Marie. L’église abrite les tombeaux de Vasco de Gama et Camoes ainsi que quelques rois, dont Manuel 1er, et princes. La voute est impressionnante ; le chœur, refait dans un style classique est inintéressant.

Belem, Monastère des Hiéronymites – L’église
Belem, Monastère des Hiéronymites – L’église

A quelques pas du monastère, le long du Tage on trouve le Monument des découvertes. Évocation des grands navigateurs et explorateurs, ce monument qui évoque les voiles et la proue d’un navire est un peu pompier. On peut monter au sommet, je ne l’ai pas fait.

Belem, monument des Découvertes
Belem, monument des Découvertes

Un tout petit peu plus loin, la Tour de Belem veille sur l’embouchure du Tage. Forterese militaire, symbole fort du Portugal, la tour est assez élégante. La montée au sommet n’apporte pas grand chose, sinon une belle vue sur le Tage.

Tour de Belem
Tour de Belem

Et bien entendu, nous avons terminé la promenade avec des Pasteis de Belem !

Petite pause gourmande

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *