L’art de perdre

Alice Zeniter – L’art de perdre – Flammarion 2017

Ce roman, récompensé par le Goncourt des Lycéens, est l’un des rares que j’avais repéré lors de la dernière rentrée littéraire.
Cette fresque historique tient ses promesses et nous livre un récit familial sensible et une belle réflexion sur l’identité.

Tout commence avec Ali, enfant pauvre d’un village de Kabylie, aîné de sa fratrie. Il devient un peu plus aisé, notable du village, et se retrouve harki un peu malgré lui, entraîné par sa fidélité d’ancien combattant et les rivalités villageoises. Après les accords d’Evian, alors qu’un de ses frères est enlevé, il réussit à partir avec sa famille et laisse le 3e au village.

L’accueil en France ne se fait pas sans douleur. Déclassés, les exilés tentent de survivre, parqués au camp de Rivesaltes puis dans un camp de forestiers avant d’être envoyés en Normandie pour travailler dans une usine. A partir de ce moment, Ali perd son aura et s’efface petit à petit du récit familial au profit de son épouse Yema. Dans cette deuxième partie, le roman s’attache surtout à Hamid, le fils aîné, qui fait tout pour éviter l’usine et rejette tout souvenir de l’Algérie.

Le roman  continue avec Naïma, la fille d’Hamid. A l’ocassion du montage d’une exposition, elle se confronte à l’histoire récente de l’Algérie et se rend compte qu’elle ne sait pas grand chose de l’histoire familiale. Sa quête qui l’emmène jusqu’au village familial, l’amène aussi à s’interroger sur son rapport à Algérie et son identité.

Au-delà du destin de ses personnages, ce roman réussit à retracer une tranche d’histoire récente sans verser dans le manichéisme ni le misérabilisme alors qu’on se situe du côté des perdants. Ce livre a sans doute une part autobiographique, mais Alice Zeniter a su lui donner un souffle qui en fait une épopée avec des thèmes universels, l’exil, le déclassement, le positionnement par rapport à une communauté, à une cellule familiale…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *