Celle qui fuit et celle qui reste

Ferrante - amie prodigieuseElena Ferrante –  L’amie Prodigieuse 3, Celle qui fuit et celle qui reste, traduit par Elsa Damien – Gallimard 2017

Plaisir de lecture renouvelé avec ce troisième tome de « L’amie prodigieuse ».

Elena se consacre à la promotion de son roman, plutôt bien accueilli, découvre les mouvements gauchistes et s’ouvre un peu à la politique. Elle a beau vivre chez ses parents, elle s’éloigne de son milieu d’origine et ne revient vers Lila que tardivement.

Pendant ce temps, toujours hébergée par Enzo, Lila continue son travail harassant  dans l’usine de salaisons et finit de s’épuiser en portant les revendications dans son entreprise, ce qui l’amène face à Michele Solara. A l’initiative de Pasquale, elle rencontre Nadia Galiani et ses amis gauchistes et met ces bourgeois devant la réalité sociale. Lila démissionne et décide de rentrer dans son quartier alors qu’Enzo se lance dans l’informatique.

Elena se marie et s’installe à Florence où Pietro est nommé professeur. Toujours sous l’influence de la belle-mère Adele et de sa belle-soeur Maria-Rosa, elle tombe dans la routine, élève ses deux filles et n’arrive plus à écrire alors que Pietro est renfermé, un peu butor, mal vu de ses collègues et de ses étudiants. A l’occasion d’un séjour à Naples, elle découvre que sa jeune sœur Elisa s’est mise avec Marcello Solara et que Lila, avec qui elle n’a que des relations épisodiques, est devenue un as en informatique.
Elena a croisé plusieurs fois la route de Nino, celui-ci se lie d’amitié avec Pietro, motive Elena à réécrire, devient intime du couple et l’amant d’Elena.

Le roman intègre les développements politiques de l’Italie des années 60-70, les mouvements gauchistes, les tentations révolutionnaires, le terrorisme et la lutte contre les fachistes. Ce bruit de fond vient s’intégrer avec plus ou moins de force dans les histoires des différents personnages et permet de dresser un portait sensible de l’Italie. Chaque personnage continue d’évoluer, les relations entre eux et avec leur environnement sont décrites avec toujours autant de finesse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *