Un tueur sous la pluie

chandlerRaymond Chandler – Un tueur sous la pluie, traduit par Henri Robillot – Gallimard Série noire 1972.

Ce volume rassemble trois nouvelles (Un tueur sous la pluie suivi de Déniche la fille et Bay city blues) qui nous plongent dans une ambiance délicieusement désuète de polars des années 30.
A chaque fois, le héros est un privé sans illusion sur la nature humaine ; ces cousins de Philip Marlowe sont un peu moins pessimistes que les privés de Hammett mais je verrais bien Bogart ou Mitchum les incarner.

Chaque nouvelle a un scénario bien ficelé, un vrai film potentiel. L’histoire s’appuie sur les travers de la nature humaine mais sans excès et les filles ne sont pas systématiquement des garces.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *