Capitaine

Adrien Bosc – Capitaine – Stock 2018.

Adrien Bosc raconte la traversée d’exilés vers l’Amérique au bord du Capitaine Paul Lemerle en 1941. Je n’ai pas vraiment accroché à ce roman qui était prometteur.

Breton, Levi-Strauss, Victor Serge font partie des quelques personnalités qui font le voyage et le roman s’attarde sur eux, leurs parcours, leurs écrits. Cela fait un roman assez érudit, qui rend bien l’ambiance et les conditions du voyage au travers de différentes saynètes. Le navire arrive aux Antilles où les passagers sont parqués en attente d’un éventuel passage aux Etats-Unis ou au Mexique ; cet épisode permet de décrire une administration coloniale aux ordres de Vichy et d’évoquer Suzanne et Aimé Césaire.

Mais ce roman, malgré tout, est desservi par un style qui se veut très (trop) riche. Certaines phrases ont été ciselées, mais finissent par ne rien dire. La lecture de ce livres en est assez difficile et décousue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *