Frère d’âme

David Diop – Frère d’âme – Seuil 2018.

Ce roman était dans la liste finale de pas mal de prix littéraires mais n’a pas été couronné. C’est dommage car c’est une superbe livre, avec une écriture magnifique.

Ce roman ancré dans la Guerre de 14-18, est centré sur Alfa Ndiaye et Mademba Diop, tirailleurs sénégalais embarqués dans la grande boucherie. Alfa est obsédé par la mort de son « presque frère » blessé lors d’une attaque ; il l’accompagne durant son agonie mais ne peut se résoudre à l’achever et ce refus le ronge.

La vengeance d’Alfa, d’abord bien accueillie, se transforme en folie et finit par révulser son capitaine qui le renvoie vers l’arrière pour s’en débarrasser.

Le récit des combats, de l’utilisation des « sauvages » pour effrayer les Allemands, du cynisme de l’officier sont dignes des grands romans sur les tranchées. Ce livre a l’originalité de se transformer en conte africain et donne à cette histoire un côté mythologique, universel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *